Yoga + Brownie = bonheur.

Hier matin je me suis réveillée très, très (beaucoup trop) tôt. Ce n’est malheureusement pas inhabituel mais particulièrement pénible quand ça arrive en début de semaine. Donc que faire à 4h du matin ? Pas la foi de regarder une série, l’espoir d’arriver à se rendormir… Généralement je me contente de checker divers réseaux sociaux, en quête d’un sujet suffisamment agréable pour me donner envie de me (re-)blottir dans ma couette et repartir au pays des songes. Ce matin là, la mission s’est révélée plus dure que prévue. Mon cerveau à moitié endormi repense à ma période yoga à New York. J’y pense souvent puisque les cours incroyables que j’ai eu chez Yoga Vida me manquent constamment. Je n’ai jamais été plus zen ou épanouie que pendant cette période là et je pense que c’est en grande partie grâce à ces cours. Oui, tous ces « namaste », downward facing dogs, etc… J’ai été la première surprise de me voir devenir accro au yoga: je pensais que c’était vraiment un sport pour illuminés, passionnés de médecine alternative et vouant un culte à leur corps. Je suis passée du côté obscur de la force au rythme de 2 séances hebdomadaire, qui allaient de paire avec un passage au Whole Foods Market, pour me faire une salade composée, une barre protéinée et un green juice détox. Si j’étais restée plus longtemps aux US, je serais probablement adopté la devise « my body is a temple » mais alleluia, je suis rentrée et j’ai donc gardé un semblant de second degré. Aaaah New York, je suis tellement nostalgique chaque fois que j’y pense ! Je serai capable de déménager dans cette ville rien que pour les cours de Yoga Vida, mais bon, certains obstacles subsistent pour le moment comme mon stage de fin d’études, tout ça tout ça.

Lire la suite

Publicités

Cupcakes 3 chocolats pour le Yummy Day Doudou !

Processed with VSCOcam with f2 preset

Lyonnais, lyonnaises, est-ce que vous avez vu le temps aujourd’hui ? Parce que si vous ne l’avez pas vu, ça veut dire que vous n’êtes pas sorti de chez vous, que vous n’avez pas passé 10 minutes à marcher sous la pluie, que vous n’avez pas passé 10 autres à attendre le bus 3, en retard et bondé comme d’habitude, et donc que je vous déteste :). Honnêtement, aujourd’hui c’est le Yummy Day, sur le thème « Doudou », et quand on passe la journée à avoir froid et être trempée, c’est un bonheur de vous parler (/écrire) de chocolat ! Yummy Day ? Une petite explication s’impose: « Yummy », un super magazine culinaire gratuit en ligne organise périodiquement une journée sur un thème et nous invite à partager nos recettes :).

Mes cupcakes et moi c’est une longue, longue histoire. Ce sont littéralement les premiers gâteaux que j’ai fait seule, par plaisir et en trouvant dans le temps de préparation un certain réconfort. Je les faisais quand j’avais besoin de quelques heures calmes, sans penser à rien. D’habitude les gâteaux peuvent être synonymes de célébration, de temps de fête, mais pour moi, les cupcakes maisons sont des symboles de calme et de solitude (même s’ils ont souvent été mangés par d’autres heureusement ^^). Le pire qui puisse arriver lorsqu’on passe deux heures en cuisine, c’est juste de se bruler avec le four, non ? Quand je fais des cupcakes, je suis la reine d’un empire de farine, de vanille, de glaçage chocolat-caramel. Rien ne pourrait m’arrêter de mélanger la pâte, pas un texto, pas un flash info sur les grèves de la SNCF, (et même pas la tentation de checker ma boite email toutes les 30 secondes pour voir si j’ai une réponse à mes demandes de stages). Ah si, une chose, mon petit bébé chat peut tout à fait arriver à me déconcentrer, parce qu’il est juste trop mignon :). Bref, faire des cupcakes, c’est un peu mes deux heures de luxe, calme et volupté, avec le petit quart d’heure vieille fille et son chat en option. (Si quelqu’un a des adresses de réunion pour les mamies-avant-l’heure-anonymes je suis preneuse, du coup).

Processed with VSCOcam with f2 preset

Lire la suite

Cheesecake Oreo sans cuisson

IMG_0074

 

Quel cauchemar que de passer des semaines sans four lorsque l’on aime faire des gâteaux ! Après avoir épuisé les recettes de mug cakes disponibles dans mes notes, j’ai décidé de tester un cheesecake sans cuisson. Autant vous dire que les cheesecakes et moi, c’est la plus belle histoire d’amour jamais vécue/écrite/racontée (oui prenez ça Roméo et Juliette), pour le plus grand malheur de ma balance, de mes jeans et de ma mère !

Lire la suite