Yoga + Brownie = bonheur.

Hier matin je me suis réveillée très, très (beaucoup trop) tôt. Ce n’est malheureusement pas inhabituel mais particulièrement pénible quand ça arrive en début de semaine. Donc que faire à 4h du matin ? Pas la foi de regarder une série, l’espoir d’arriver à se rendormir… Généralement je me contente de checker divers réseaux sociaux, en quête d’un sujet suffisamment agréable pour me donner envie de me (re-)blottir dans ma couette et repartir au pays des songes. Ce matin là, la mission s’est révélée plus dure que prévue. Mon cerveau à moitié endormi repense à ma période yoga à New York. J’y pense souvent puisque les cours incroyables que j’ai eu chez Yoga Vida me manquent constamment. Je n’ai jamais été plus zen ou épanouie que pendant cette période là et je pense que c’est en grande partie grâce à ces cours. Oui, tous ces « namaste », downward facing dogs, etc… J’ai été la première surprise de me voir devenir accro au yoga: je pensais que c’était vraiment un sport pour illuminés, passionnés de médecine alternative et vouant un culte à leur corps. Je suis passée du côté obscur de la force au rythme de 2 séances hebdomadaire, qui allaient de paire avec un passage au Whole Foods Market, pour me faire une salade composée, une barre protéinée et un green juice détox. Si j’étais restée plus longtemps aux US, je serais probablement adopté la devise « my body is a temple » mais alleluia, je suis rentrée et j’ai donc gardé un semblant de second degré. Aaaah New York, je suis tellement nostalgique chaque fois que j’y pense ! Je serai capable de déménager dans cette ville rien que pour les cours de Yoga Vida, mais bon, certains obstacles subsistent pour le moment comme mon stage de fin d’études, tout ça tout ça.

Lire la suite

Petit Déjeuner de Kiernan Shipka

Processed with VSCOcam with f2 preset

Je suis peut être la personne la plus influençable de la terre: quand Kiernan Shipka dit dans un interview pour style.com (la Bible pour toute personne ayant travaillé dans la mode ^^ ! Article ici) que son petit déjeuné idéal c’est des toasts avec de l’avocat, du citron et du poivrons, et bien ni une ni deux je me sens obligé d’essayer. Kiernan est une jeune actrice, connu pour son rôle dans Mad Men mais aussi pour les nombreuses photos de nourriture sur son instagram ! Je suis toujours à la recherche de nouvelles idées de ptit dèj sain, plein de vitamines et de nutriments, si possible délicieux. Le côté cool de celui-ci c’est qu’il est rapide, facile, peut être fait sans gluten et convient aux végétariens/vegetaliens. On peut donc l’utiliser super facilement en cas de brunch de dernière minute et même pour nos amis les plus difficiles :).

Lire la suite

50% Détox, 50% grand n’importe quoi !

Processed with VSCOcam with f2 preset

Bon, je parlais de vie saine, moins de gras, sucré, salé parce que je comptais sincèrement me faire une semaine pleine de légumes et d’eau fraiche. Dans les faits, il y a eu 4 jours avec des déjeuners et diners a peu près sain, et un weekend empli de gourmandises, de petits plats, et d’alcool. Le DESASTRE. Mais qui dit nouvelle semaine qui commence, dit nouvelle chance de faire mieux ! Dans l’ensemble, je ne regrette absolument pas cette semaine peu saine, puisque c’était pour de bonnes raisons: un anniversaire, du gratin dauphinois et des gâteaux partagés en famille (tellement booooon !). Cependant, je sens que mon corps souffre un peu de l’absorption d’autant de calories et (surtout) d’alcool. Donc cette semaine, c’est reparti, je me relance plus ou moins dans le bikini body guide de Kayla Itsines. Enfin, par plus ou moins je veux bien sur dire que je m’y remets vraiment à fond, avec passion, si jamais j’ai le temps de faire les courses, faire du sport, et de dormir 8h par nuit minimum. Yep. Ca ne va pas être simple. Mais j’ai foi.

Lire la suite

Quand #TeamBouboule rencontre #TeamHealthy.

Processed with VSCOcam with f2 preset

J’aime manger. Et surtout manger ce qui est gras, sucré ou salé. J’aime le chocolat bien plus que le sport. Cependant, j’ai appris avec beaucoup de désespoir qu’il allait falloir allier les deux, puisque je ne bénéficie pas d’un « métabolisme » extraordinaire. (Par métabolisme, je fais référence à toutes ces personnes énervantes qui essaient sans cesse de me faire croire qu’elles mangent ce qu’elles veulent tout en maintenant une ligne incroyable… Je refuse d’y croire. La vie serait trop injuste si j’étais la seule à ressembler à un cachalot rouge et transpirant en faisant un semblant de footing !!). J’ai été, je pense, absolument réfractaire au sport pendant une bonne partie de ma vie. Jusqu’à ce que je vive à New York. Alors oui, je ne me lasse pas de le dire, 10 mois dans un autre pays, dans une ville aussi incroyable, et bien ça vous change une Luana.

On pourrait penser que c’est mon stage dans la mode, côtoyer des personnes superbes, minces, le léger côté « Le Diable s’habille en Prada » de ce milieu, mais pas du tout. Ce qui m’a fait apprécier un entretien régulier vis à vis de mon corps (d’un point de vue sportif, je précise, hein !) c’est surtout le YOGA. Et pourtant… J’étais probablement la première à glousser sarcastiquement à la mention de chacras (et c’est toujours le cas, je vous rassure, je ne suis pas passée du côté lumineux de la force), de « position de la vache, du chien, du chat ». Et puis un jour j’ai réservé un cours sur donation de Vinyasa Yoga chez Yoga Vida et je dois l’avouer, plus rien n’à été pareil. Je pourrais faire des éloges pendant de longues heures de ces cours qui coûtent presque rien et qui sont tout bonnement sensationnels. Je m’explique: vous monopolisez des muscles absolument inconnus jusque là, vous transpirez (et donc brûlez des calories, yayyyy !) mais ça reste érable, vous devenez plus souple de séance en séance, vous pensez au sens de la vie, le tout pour 1$, 5$, 10$ (d’où l’appellation « sur donation ») ou quel que soit la somme que vous souhaitez dépenser… Les fonds récoltés sont donnés à diverses associations, cerise de la bonne conscience sur le gâteau de la joie de vivre. Bref, on est bien dans son corps, dans sa vie, dans sa tête. C’est un peu les bases de « l’idéologie » du yoga et c’est ce que j’ai trouvé au fur et à mesure des séances.

Lire la suite