House of 3 Brothers – Paris 10e

Processed with VSCOcam with f2 preset

Qui dit déménagement à Paris, dit besoin de nouveaux vêtements tout en ayant un budget plutôt serré. Quand on arrive avec une valise seulement (même si ladite valise faisais pratiquement ma taille et probablement mon poids), on se lasse vite d’avoir continuellement les mêmes tenues. Intervient alors le « j’ai rien à me me mettre bouhou », alors que mes placards de Belleville sur Saône sont pleins à craquer de tous ces vêtements adorés que, je le savais, j’aurais dû emmener. Au péril de ma propre vie, des mes pauvres épaules, rajouter une bonne dizaine de kilos de bagages supplémentaires m’aurait surement fait faire des économies incroyables. Mais revenons à nos moutons. Samedi dernier, j’ai rejoins une de mes copines de classe, qui venais d’arriver à Paris pour son stage, à un vide dressing dans le 10e (le pourquoi du comment des 5 premières lignes sur ma garde-robe). Il était midi, je n’avais pas petit-déjeuné, et après en avoir fait le tour, pour ne repartir qu’avec un petit top (bleu marine, type débardeur avec des paillettes sur le côté, col en V, sympa mais pas non plus oufissime, vous voyez le style ?), je me suis dit: House of 3 Brothers… L’association d’idées vous paraît un poil saugrenue ? C’est normal. Je m’explique: la vente de vêtement se situait dans une rue parallèle à la rue de Lancry. Celle-ci a rappelé à mon bon souvenir l’adresse d’une boutique de gâteaux que je voulais tester. J’y traîne ma copine, et là, une bonne demi heure d’extase…

Processed with VSCOcam with f2 preset

Lire la suite

Publicités

Muffins framboises-chocolat

Processed with VSCOcam with f2 preset

Ca y est, Noël est fini… Bien sûr, j’ai mangé comme 4 et j’ai été gâtée comme 16. Comme toutes les années, j’ai profité des vacances pour ne faire absolument rien d’autre que mes propres traditions de noël: regarder des téléfilms type William & Kate (qui retrace de façon romancée le début de l’histoire d’amour entre Kate Middleton et le Prince Will. Un pur bonheur en VO, avec tous ces accents british !), ou manger des cookies et boire du vin devant Bridget Jones, acheter tous mes cadeaux à la dernière minute, en profiter pour faire aussi du shopping pour moi même (pourtant je n’ai pas encore trouvé de merveilleuse tenue pour le réveillon du nouvel an), chercher de l’inspiration pour enfin vous poster des articles… Et tadaaa, j’ai enfin une recette à vous proposer, assez easy mais délicieuse ! Des muffins au chocolat et à la framboise ! Oui, vous l’aurez remarqué j’aime beaucoup ce mélange.

Mais avant de livrer la recette, inspirée de plusieurs versions de muffins au chocolat trouvées sur internet (marmiton et allrecipes RPZ), je voulais partager mon gros coup de coeur pour un livre que j’ai commencé à lire ! Pour l’instant il n’est disponible qu’au format Kindle, et en anglais, mais il est captivant ! C’est un roman d’Anthony Doerr, All the Light We Cannot See, l’histoire d’une petite fille aveugle, et d’un garçon allemand durant la seconde Guerre Mondiale. Il fait parti des best sellers sur le site du New York Times, et pour de très très bonnes raisons, je n’ai pas envie de lâcher ce livre ! Il est extrêmement intéressant et poétique d’une certaine façon. Ca me donne envie de me remettre dedans immédiatement mais malheureusement, il faut que je prépare le repas pour mes petites soeurs chéries d’amour ! Dans tous les cas, quand il sortira en France, je vous le conseille vivement ! J’essaie en ce moment de trouver un nouveau livre à lire chaque semaine (ça va faire partie de mes bonnes résolutions de l’année). Pour l’instant, je n’ai pas la foi de lire Nos Etoiles Contraires (j’ai beaucoup, beaucoup, beaucoup trop pleuré comme une madeleine devant le film !), et je compte m’attaquer à Still Alice (une femme qui doit faire face à son Alzheimer précoce) mais j’aimerais bien avoir d’autres suggestions si jamais vous avez eu des livres en cadeaux de Noël que vous avez adoré 🙂 ! Bonnes fêtes de fin d’années et place aux muffins !

Processed with VSCOcam with f2 preset

Lire la suite

Cupcakes 3 chocolats pour le Yummy Day Doudou !

Processed with VSCOcam with f2 preset

Lyonnais, lyonnaises, est-ce que vous avez vu le temps aujourd’hui ? Parce que si vous ne l’avez pas vu, ça veut dire que vous n’êtes pas sorti de chez vous, que vous n’avez pas passé 10 minutes à marcher sous la pluie, que vous n’avez pas passé 10 autres à attendre le bus 3, en retard et bondé comme d’habitude, et donc que je vous déteste :). Honnêtement, aujourd’hui c’est le Yummy Day, sur le thème « Doudou », et quand on passe la journée à avoir froid et être trempée, c’est un bonheur de vous parler (/écrire) de chocolat ! Yummy Day ? Une petite explication s’impose: « Yummy », un super magazine culinaire gratuit en ligne organise périodiquement une journée sur un thème et nous invite à partager nos recettes :).

Mes cupcakes et moi c’est une longue, longue histoire. Ce sont littéralement les premiers gâteaux que j’ai fait seule, par plaisir et en trouvant dans le temps de préparation un certain réconfort. Je les faisais quand j’avais besoin de quelques heures calmes, sans penser à rien. D’habitude les gâteaux peuvent être synonymes de célébration, de temps de fête, mais pour moi, les cupcakes maisons sont des symboles de calme et de solitude (même s’ils ont souvent été mangés par d’autres heureusement ^^). Le pire qui puisse arriver lorsqu’on passe deux heures en cuisine, c’est juste de se bruler avec le four, non ? Quand je fais des cupcakes, je suis la reine d’un empire de farine, de vanille, de glaçage chocolat-caramel. Rien ne pourrait m’arrêter de mélanger la pâte, pas un texto, pas un flash info sur les grèves de la SNCF, (et même pas la tentation de checker ma boite email toutes les 30 secondes pour voir si j’ai une réponse à mes demandes de stages). Ah si, une chose, mon petit bébé chat peut tout à fait arriver à me déconcentrer, parce qu’il est juste trop mignon :). Bref, faire des cupcakes, c’est un peu mes deux heures de luxe, calme et volupté, avec le petit quart d’heure vieille fille et son chat en option. (Si quelqu’un a des adresses de réunion pour les mamies-avant-l’heure-anonymes je suis preneuse, du coup).

Processed with VSCOcam with f2 preset

Lire la suite

Favori d’automne: des cinnamons rolls

Processed with VSCOcam with f2 preset

Je vous ai déjà dit que j’aime l’automne, non ? Je vous le redis donc, encore et encore, j’aime l’automne ! Bon j »aime un peu moins son coté climat humide, le brouillard tout ça tout ça, mais il faut le reconnaitre, c’est le meilleur climat pour un dimanche cocooning, à boire du thé, à rattraper mon retard sur Dowton Abbey et manger ces petites merveilles ! Ah oui j’ai utilisé le pluriel, et ce n’est pas une coïncidence ! Si comme moi vous aimez la brioche et la cannelle, croyez moi, ce sera un challenge de n’en grignotez qu’une seule ! Bref, je viens de vous décrire mon dimanche de mamie (et encore je ne vous ai pas parlé de mon chat, compagnie hors pair pour ces activités !), que j’allais pleinement kiffer jusqu’à ce que je réalise qu’on était déjà fin octobre…

Processed with VSCOcam with f2 preset

Dieu que les semaines passent vite en ce moment ! Dans quelques jours ce sera Halloween et puis la Toussaint, et je viens de réaliser qu’il ne me reste plus que quelques semaines à l’EM Lyon. Pas possible. Je ne veux pas partir, je m’amuse beaucoup trop ! Je suis certaine que mes 3 mois à Supagro Montpellier seront tout aussi intéressants mais voilà, le changement, c’est pas toujours aisé. Bon, je devrais être habituée depuis le temps mais parfois, j’ai juste l’impression que le temps de s’installer, de profiter un peu d’un endroit, d’une école, et bien il est déjà temps de repartir. Je me sens quand même plutôt chez moi à Lyon ! Au final mes 4 mois ici ne se déroule absolument pas comme je l’avais prévu et ce n’est pas plus mal finalement. Comme toujours, j’avais imaginé tous les scénarios cools pouvant arriver pendant ces 4 mois. je suis sure que vous avez déjà (à un moment ou à un autre) vécu ce genre de situation: retourner dans un endroit familier et vous rendre finalement compte que les choses ne sont pas comme vous vous les représentiez. Enfin lorsque l’on a pas passé plus de trois mois d’affilé dans la ville d’où l’on vient, on fantasme un peu ce qu’il s’y passe, ou s’y passerait si on était là ! La réalité ? Virage à 360 par rapport aux prévisions. On abandonne les attentes que l’on avait et on fait avec ce qu’on nous donne. Là où je suis chanceuse c’est qu’à l’EM, mes attentes ont été largement remplies, surtout au niveau de l’ambiance de ma promo ! Donc peu importe le reste, n’est-ce pas ? 🙂

Lire la suite

Cake au citron (de Pierre Hermé)

IMG_1599

Qui dit retour à l’école (ou tout au moins retour aux cours à 8h30) dit bien sûr le retour du réveil… Sortir du lit le matin, ça peut être le pire moment de la journée. L’iphone qui sonne depuis 5 minutes, mon corps qui refuse d’arrêter de serrer très fort ma couette moelleuse, mes yeux qui veulent rester fermés, mon cerveau qui veut continuer de rêver… L’horreur. Loin de moi l’envie de dire que ça ne m’attire pas d’aller en cours, parce que sincèrement, plus j’y vais, plus j’adore mon choix de cursus pour cette année ! Oui même les présentations orales en groupe, en cours de marketing. Au point d’ailleurs que ça ne me dérange pas d’en avoir une le jour de mon anniversaire la semaine prochaine, c’est dire !

Lire la suite

Retour en enfance: un chinois

Processed with VSCOcam with f2 preset

Lorsque j’étais plus jeune, la première place sur le podium de mon goûter préféré était indiscutablement le « chinois ». Vous savez cette brioche moelleuse, avec de la crème pâtissière à l’intérieur et un glaçage au sucre blanc ? Un vrai délice. Et la passerelle la plus rapide vers mon appartenance revendiquée à la teambouboule. Alors, évidemment, quand j’ai vu des photos du chinois framboises, chocolat et crème pâtissière à la noix de coco d’Elo dans la farine, j’ai failli arracher l’écran de mon MacBook. L’envie de cette brioche a envahie mes journées et mes nuits jusqu’à ce que je trouve enfin le temps d’en tenter une version. C’est aussi la première fois depuis très longtemps que je fais une brioche. Et par contre, ce ne sera pas la première ni la dernière fois que je vais devoir me coltiner un bon régime et du sport pour le reste de la semaine.
Lire la suite

Rainbow Cake

 

Processed with VSCOcam with f2 preset

Ma petite cousine fêtait son anniversaire avec ses copines chez moi (afin qu’elles puissent profiter de la piscine, du jardin et du beau temps !). Je lui ai donc proposé plusieurs choix de gâteaux d’anniversaire et comme toute jeune fille de 10 ans, son choix s’est porté sur une sorte de rainbow cake à 3 étages :). Ni une ni deux me voilà armée de 37 colorants en train de faire le premier rainbow cake de ma vie !  Lire la suite