Yoga + Brownie = bonheur.

Hier matin je me suis réveillée très, très (beaucoup trop) tôt. Ce n’est malheureusement pas inhabituel mais particulièrement pénible quand ça arrive en début de semaine. Donc que faire à 4h du matin ? Pas la foi de regarder une série, l’espoir d’arriver à se rendormir… Généralement je me contente de checker divers réseaux sociaux, en quête d’un sujet suffisamment agréable pour me donner envie de me (re-)blottir dans ma couette et repartir au pays des songes. Ce matin là, la mission s’est révélée plus dure que prévue. Mon cerveau à moitié endormi repense à ma période yoga à New York. J’y pense souvent puisque les cours incroyables que j’ai eu chez Yoga Vida me manquent constamment. Je n’ai jamais été plus zen ou épanouie que pendant cette période là et je pense que c’est en grande partie grâce à ces cours. Oui, tous ces « namaste », downward facing dogs, etc… J’ai été la première surprise de me voir devenir accro au yoga: je pensais que c’était vraiment un sport pour illuminés, passionnés de médecine alternative et vouant un culte à leur corps. Je suis passée du côté obscur de la force au rythme de 2 séances hebdomadaire, qui allaient de paire avec un passage au Whole Foods Market, pour me faire une salade composée, une barre protéinée et un green juice détox. Si j’étais restée plus longtemps aux US, je serais probablement adopté la devise « my body is a temple » mais alleluia, je suis rentrée et j’ai donc gardé un semblant de second degré. Aaaah New York, je suis tellement nostalgique chaque fois que j’y pense ! Je serai capable de déménager dans cette ville rien que pour les cours de Yoga Vida, mais bon, certains obstacles subsistent pour le moment comme mon stage de fin d’études, tout ça tout ça.

Lire la suite

Charlotte aux fraises

Processed with VSCOcam with f2 preset

« Charlotte aux fraises », ça me fait toujours penser à la marque de jouets pour enfants. Mais c’est bel et bien une recette de gâteau que je vous propose aujourd’hui ! Au départ j’étais partie pour faire un fraisier. Sauf que maintenant j’habite à Paris, je travaille du lundi au vendredi, et que dans le fraisier, il y a généralement une crème mousseline. Et la crème mousseline, moi, je la réussis une fois sur trois et je n’ai pas le temps de la refaire à maintes reprises… Et puis, je n’ai actuellement pas de batteur électrique, alors les génoises, ça s’annonçait pas très bien. Donc, je me suis dit, ma petite Luana, si tu veux pouvoir proposer un dessert potable à tes copines pour notre diner de vendredi soir, va falloir que tu cherches une option plus simple. Après plusieurs recherches sur marmiton (et oui, on se refait pas), je tombe sur une première idée: utiliser des biscuits roses de Reims à la place de la génoise. Non seulement c’est joli, mais c’est aussi beaucoup plus pratique et rapide. Je ne les ai pas fait maison je l’avoue, mais tout le reste, promis je l’ai fait avec mes petites mains. Y compris battre des oeufs en neige avec un fouet non électrique. Je me suis mise dans la peau de la cuisinière de Downtown Abbey. Et j’ai perdu toute envie de vivre à une autre époque que la mienne. Bref, revenons donc à cette charmante charlotte aux fraises. Par pur esprit pratique (et le refus de prise de risques, clairement), j’ai décidé de faire une mousse de mascarpone, ma crème habituelle, déclinable de mille façons et rarement décevante. Et bien figurez-vous qu’au final je n’ai pas obtenu un fraisier, ça c’est sur, mais un gâteau pas mal du tout et relativement joli.

Lire la suite

House of 3 Brothers – Paris 10e

Processed with VSCOcam with f2 preset

Qui dit déménagement à Paris, dit besoin de nouveaux vêtements tout en ayant un budget plutôt serré. Quand on arrive avec une valise seulement (même si ladite valise faisais pratiquement ma taille et probablement mon poids), on se lasse vite d’avoir continuellement les mêmes tenues. Intervient alors le « j’ai rien à me me mettre bouhou », alors que mes placards de Belleville sur Saône sont pleins à craquer de tous ces vêtements adorés que, je le savais, j’aurais dû emmener. Au péril de ma propre vie, des mes pauvres épaules, rajouter une bonne dizaine de kilos de bagages supplémentaires m’aurait surement fait faire des économies incroyables. Mais revenons à nos moutons. Samedi dernier, j’ai rejoins une de mes copines de classe, qui venais d’arriver à Paris pour son stage, à un vide dressing dans le 10e (le pourquoi du comment des 5 premières lignes sur ma garde-robe). Il était midi, je n’avais pas petit-déjeuné, et après en avoir fait le tour, pour ne repartir qu’avec un petit top (bleu marine, type débardeur avec des paillettes sur le côté, col en V, sympa mais pas non plus oufissime, vous voyez le style ?), je me suis dit: House of 3 Brothers… L’association d’idées vous paraît un poil saugrenue ? C’est normal. Je m’explique: la vente de vêtement se situait dans une rue parallèle à la rue de Lancry. Celle-ci a rappelé à mon bon souvenir l’adresse d’une boutique de gâteaux que je voulais tester. J’y traîne ma copine, et là, une bonne demi heure d’extase…

Processed with VSCOcam with f2 preset

Lire la suite

Les 10 trouvailles de la semaine #1

FullSizeRender

Vous vous doutez bien que je suis une quantité phénoménale de blogs culinaires au quotidien (exactement 221 sur bloglovin’). Par conséquent, j’ai environ 37 nouveaux liens d’articles enregistrés articles par semaine, voire par jour… Comme en ce moment je n’ai pas de four, et des moyens de production limités (pas de micro-ondes non plus, les amis, ce qui exclut même les mut cakes…), je compte toujours vous inonder de recettes, mais malheureusement, pour cet article, ce ne sera pas les miennes ! Préparez vos yeux et vos estomacs, ces liens/articles ne peuvent être vus le ventre vide, sous peine de provoquer une faim intense :).

1. Bon, c’est bientôt la chandeleur, et quoi qu’il arrive, quelles que soient vos compétences en cuisine, la pâte à crêpes et le nutella, c’est à la portée de tous. Et pour ceux qui cherchent des idées un peu plus originales, je suis tombée, bien entendu, sur quelques blogs proposant une vague de fraicheur pour changer de nos habituels classiques !

Lire la suite

Fondant choco-chataigne sans gluten !

Processed with VSCOcam with f2 preset

Ok ok, j’avoue, ce n’est pas du tout le genre de recette que l’on poste au mois de janvier, en pleine période de bonnes résolutions. J’aimerais bien vous poster que des smoothies, des super healthy salades au quinoa mais ce gâteau est une pure tuerie. C’est comme manger du très bon chocolat mais en mieux. Parce qu’en plus il y a de la crème de châtaigne. Et c’est fondant, fondant… Un délice. Le bonheur fait gâteau. Donc non, on est pas sur du particulièrement sain ou light. Je vous donne quand même la recette ? 🙂
Lire la suite

Muffins framboises-chocolat

Processed with VSCOcam with f2 preset

Ca y est, Noël est fini… Bien sûr, j’ai mangé comme 4 et j’ai été gâtée comme 16. Comme toutes les années, j’ai profité des vacances pour ne faire absolument rien d’autre que mes propres traditions de noël: regarder des téléfilms type William & Kate (qui retrace de façon romancée le début de l’histoire d’amour entre Kate Middleton et le Prince Will. Un pur bonheur en VO, avec tous ces accents british !), ou manger des cookies et boire du vin devant Bridget Jones, acheter tous mes cadeaux à la dernière minute, en profiter pour faire aussi du shopping pour moi même (pourtant je n’ai pas encore trouvé de merveilleuse tenue pour le réveillon du nouvel an), chercher de l’inspiration pour enfin vous poster des articles… Et tadaaa, j’ai enfin une recette à vous proposer, assez easy mais délicieuse ! Des muffins au chocolat et à la framboise ! Oui, vous l’aurez remarqué j’aime beaucoup ce mélange.

Mais avant de livrer la recette, inspirée de plusieurs versions de muffins au chocolat trouvées sur internet (marmiton et allrecipes RPZ), je voulais partager mon gros coup de coeur pour un livre que j’ai commencé à lire ! Pour l’instant il n’est disponible qu’au format Kindle, et en anglais, mais il est captivant ! C’est un roman d’Anthony Doerr, All the Light We Cannot See, l’histoire d’une petite fille aveugle, et d’un garçon allemand durant la seconde Guerre Mondiale. Il fait parti des best sellers sur le site du New York Times, et pour de très très bonnes raisons, je n’ai pas envie de lâcher ce livre ! Il est extrêmement intéressant et poétique d’une certaine façon. Ca me donne envie de me remettre dedans immédiatement mais malheureusement, il faut que je prépare le repas pour mes petites soeurs chéries d’amour ! Dans tous les cas, quand il sortira en France, je vous le conseille vivement ! J’essaie en ce moment de trouver un nouveau livre à lire chaque semaine (ça va faire partie de mes bonnes résolutions de l’année). Pour l’instant, je n’ai pas la foi de lire Nos Etoiles Contraires (j’ai beaucoup, beaucoup, beaucoup trop pleuré comme une madeleine devant le film !), et je compte m’attaquer à Still Alice (une femme qui doit faire face à son Alzheimer précoce) mais j’aimerais bien avoir d’autres suggestions si jamais vous avez eu des livres en cadeaux de Noël que vous avez adoré 🙂 ! Bonnes fêtes de fin d’années et place aux muffins !

Processed with VSCOcam with f2 preset

Lire la suite

Cake Pops, premier essai…

IMG_0175

 

Pour Halloween, je vois toujours toujours fleurir sur les blogs une multitude de cake pops trop stylés: des fantômes, des citrouilles, des sorcières… Dieu sait que j’aimerais bien pouvoir faire les mêmes mais je suis pas encore au niveau ^^. J’avais enfin trouvé le moule pour faire les boules (même si il n’est absolument pas indispensable, beaucoup de recettes commence par faire faire un gâteau classique, que l’on casse et mélange avec du glaçage afin de pouvoir former ensuite les boules avec les mains…), et puis je l’ai laissé dans un placard pendant un bon moment… Et puis, un jour je me suis décidée ! J’ai voulu rester dans le basique pour mon premier essai.

Un de mes amis qui a lu certains articles de mon blog m’a dit récemment que pour lui, ça faisait très Sex & The City. Bon, on va pas se mentir, je doute qu’il ait vraiment regardé cette série… Quand j’étais ado (et donc très très fan de cette série, parce que ça se passait à NY, qu’elles avaient de supers vêtements et que c’était la première fois que j’entendais autant parler de sexe) ça m’aurait fait super plaisir qu’on me le dise, mais aujourd’hui, pas tellement. Après avoir fait un mémoire (sur lequel je n’aime pas m’étendre puisqu’il m’a provoqué un zona, une angine et une gastro, le tout dans la même semaine, et qu’au final il était vraiment pas top) sur cette série, je ne vois plus tellement son coté novateur et provoc de l’époque mais plutôt l’ensemble des clichés qu’elle utilise et surtout, surtout, son sexisme/traditionalisme. Même si Samantha Jones restera toujours dans mon coeur pour ses répliques incroyables.

Lire la suite