Charlotte aux fraises

Processed with VSCOcam with f2 preset

« Charlotte aux fraises », ça me fait toujours penser à la marque de jouets pour enfants. Mais c’est bel et bien une recette de gâteau que je vous propose aujourd’hui ! Au départ j’étais partie pour faire un fraisier. Sauf que maintenant j’habite à Paris, je travaille du lundi au vendredi, et que dans le fraisier, il y a généralement une crème mousseline. Et la crème mousseline, moi, je la réussis une fois sur trois et je n’ai pas le temps de la refaire à maintes reprises… Et puis, je n’ai actuellement pas de batteur électrique, alors les génoises, ça s’annonçait pas très bien. Donc, je me suis dit, ma petite Luana, si tu veux pouvoir proposer un dessert potable à tes copines pour notre diner de vendredi soir, va falloir que tu cherches une option plus simple. Après plusieurs recherches sur marmiton (et oui, on se refait pas), je tombe sur une première idée: utiliser des biscuits roses de Reims à la place de la génoise. Non seulement c’est joli, mais c’est aussi beaucoup plus pratique et rapide. Je ne les ai pas fait maison je l’avoue, mais tout le reste, promis je l’ai fait avec mes petites mains. Y compris battre des oeufs en neige avec un fouet non électrique. Je me suis mise dans la peau de la cuisinière de Downtown Abbey. Et j’ai perdu toute envie de vivre à une autre époque que la mienne. Bref, revenons donc à cette charmante charlotte aux fraises. Par pur esprit pratique (et le refus de prise de risques, clairement), j’ai décidé de faire une mousse de mascarpone, ma crème habituelle, déclinable de mille façons et rarement décevante. Et bien figurez-vous qu’au final je n’ai pas obtenu un fraisier, ça c’est sur, mais un gâteau pas mal du tout et relativement joli.

Processed with VSCOcam with f2 preset

INGREDIENTS

– Une vingtaine de biscuits roses de Reims

– Une grosse barquette de fraises

– 250 gr de mascarpone

– 2 oeufs

– 150 gr de sucre glace

– De l’agar agar ou de la gélatine

– Le jus d’un citron

– Du zeste de citron vert (pour la décoration)

Processed with VSCOcam with f2 preset

INSTRUCTIONS

Commencez par tapisser le moule de film étirable (essentiel pour pouvoir démouler convenablement cette petite merveille). Dans un grand bol, mélangez 10cl d’eau et le jus d’un citron. Trempez chaque biscuit tour à tour, rapidement, dans ce liquide puis mettez les au fond du moule au fur et à mesure, de façon à former une couche lisse. S’il y a des interstices entre les biscuits, écrasez les avec une grosse cuillère.

Lavez et triez les fraises, puis coupez les en deux. Répartissez les dans le moule le long des bords (comme sur la photo ci-dessus). Séparez les blancs et les jaunes d’oeufs dans deux récipients. Passez environ 6 ou 7 grosses fraises au blender afin d’obtenir un coulis. Dans l’un des saladiers, mélangez les jaunes, le mascarpone, l’agar agar, le coulis de fraise et le sucre glace. Montez les blancs en neige, jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes. Les incorporer délicatement à la préparation au mascarpone. Une fois le mélange bien homogène, versez le dans le moule. Mettre le gâteau au frigo toute la nuit, pour que la mousse puisse se solidifier.

Le lendemain, répétez une nouvelle fois l’opération du départ avec les biscuits, pour former une couche au-dessus de la mousse. Remettez au frigo si vous ne le servez pas tout de suite, sinon, démoulez le gâteau sur un grand plat. Enfin, si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter des fraises et du zeste de citron vert en décoration. C’est bon, c’est joli, c’est frais et c’est hyper facile, pensez-y pour vos déjeuners entre amis de cet été !

xx,

Luana.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s