De succès à échec cuisant, il n’y a qu’un pas.

Ou un peu de sel. Je m’avance peut être mais je suis pratiquement certaine que l’on connait tous à un moment où à un autre, ce sentiment: quoi que l’on fasse, les choses ne semblent pas aller comme on le souhaite. Vous trouverez mon exemple probablement particulièrement trivial mais c’est ce qui s’est passé pour ma buche de Noël de cette année. Ce caramel au beurre salé. Satané caramel au beurre salé. Et sacrée Luana. Bien que, comme son nom l’indique, ce caramel se fasse au beurre salé, j’ai trouvé le moyen d’utiliser du beurre normal, et de saler moi même le caramel. Comment vous dire, c’était la première fois que j’en faisais, et j’ai vraiment galéré. Galéré au point d’avoir une crampe dans le bras. Oui, oui. Je suivais une recette, évidemment, puisque je ne voulais pas me lancer dans l’inconnu qu’était le caramel pour moi, sans un quelconque guide. Il fallait ajouter du beurre et de la crème une fois que le sucre avait bruni. Comment dire… A chaque ajout, mon caramel durcissait. Je savais que l’ajout d’aliments froids avait cet effet, j’avais donc fais attention à bien les chauffer au micro-onde avant de les incorporer. Mais rien, absolument rien n’y faisait. Au bout d’une heure à remuer et constamment remettre sur le feu mon caramel, j’ai tout de même réussi à en obtenir un qui ressemblait à du vrai caramel au beurre salé. Cri de joie, pleurs de satisfaction, tout le tralala. Puis, j’ai fini de faire ma mousse de caramel, puisque c’était ce que je comptais mettre dans ma bûche. Pas très original, mais ça promettait d’être plutôt bon ! Ah mais c’était sans compter mon erreur fatale: ne pas gouter le caramel au beurre salé… Le lendemain, je sors ma merveilleuse mousse du frigo: ferme, une jolie couleur, presque parfaite quoi (et ego reboosté, fierté intense blablabla)… Je m’en sers une petite cuillère…

Et là, c’est le drame, si souvent vécu dans ma cuisine. Ce n’est pas du caramel au beurre salé mais purement et simplement du sel au caramel. Ego en chute libre. Cependant, comme je suis plutôt du genre verre à moitié plein, je me suis dit, t’inquiète donc pas ma Brenda, easy breezy, le sel se sentira vachement moins avec la génoise et le glaçage au chocolat ! Donc, voilà Lulu l’incorrigible optimiste qui fait tout de même sa buche… Génoise vanille, épaisse couche de chocolat brillant pour le glaçage, et hop, retour au frigo en attendant les convives du 25 décembre à midi. Bon, autant vous dire que j’étais pas mal mitigée à l’idée de la servir à ma famille. Surtout à coté de celles faites par un super pâtissier du coin. Alors, autant vous dire, qu’après l’avoir goutée, je peux vous le dire: c’était franchement pas ouf. Mais alors pas du tout. Ma grand-mère (Georgette, RPZ), qui donne toujours un avis relativement franche et directe (un peu comme moi, mais avec encore moins de retenue, privilège acquis avec son grand âge 🙂 ), l’a clairement dit: trop salé, et la génoise est trop sèche. Quelques uns, ayant probablement perdu des papilles au fil du temps et majoritairement leur appréciation du taux de sel d’un plat, ont eu l’air de la manger sans rechigner. Mais dans l’ensemble, qu’on se le dise, malgré le don de moi même (et des muscles de mes bras) pour faire ce satané caramel au beurre salé, cette buche n’était pas une réussite. Heureusement, rater une bûche, ce n’est rien, à l’échelle des fêtes de Noël, d’une année de cuisine, de la vie… Très loin d’être grave ! Juste frustrant. Parce que je voulais manger une bûche méga stylée au caramel au beurre salé. Bref, fin de mon histoire sur le sujet.

Noël, c’est tellement plus pour moi qu’une fête chrétienne, ou une fête commerciale, ou encore des plats ratés. C’est surement le dernier pendant lequel mon grand père sera encore présent. C’est aussi un des seuls moments où l’on prend tous le temps de profiter des uns des autres, de discuter, de partager… En tout cas, j’espère que vous avez tous passé de bonnes fêtes de fin d’année.

xx,

Luana.

Publicités

2 réflexions sur “De succès à échec cuisant, il n’y a qu’un pas.

    • Ahahah merci beaucoup koolandthecake ! Je testerais ta recette bientot, j’aurais plus de chances de reussir mon caramel cette fois :). C’est gentil de m’en conseiller une, mon ego de patissiere amateur a besoin d’un petit remontant !! 😜

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s