2 étages de fondant chocolat framboises !

IMG_0314

 

 Chose promise, chose due ! Pour une fois, je respecte ma parole, voilà une recette forte en chocolat ! Forte en fondant au chocolat même… 2 couches de gâteau, de la mousse de framboise, un-milliard-de-calories-mais-ca-en-vaut-la-peine, je vous présente le dessert rêvé de ces longs weekends glacials de novembre ! Il fait fureur aux repas de famille, pour les anniversaires, les goûters entre amis, et si on ne rate pas trop le glaçage (pas comme moi dans le cas présent ^^), il est plutôt beau a regarder. D’ailleurs, comme je suis (encore et toujours) en période de détox, je dois me contenter de regarder des gâteaux comme ça. Et autant vous dire que c’est impossible… Il y a des choses contre lesquelles un être humain, en l’occurrence moi, ne peut pas lutter. Il y a de fortes chances que jem’en refasse un le plus tôt possible pour le manger. En version miniature évidemment, pas le fondant entier tout de même !

IMG_0313

Ca me fait penser qu’en rédigeant cet article, je suis à la limite d’utiliser d’énormes clichés sur le fait que je sois une fille (et qu’une fille a toujours de la place dans son estomac pour manger un fondant au chocolat en dessert, ce genre de chose). En ce moment je trouve que je fais plus attention quand les personnes autour de moi utilisent des stéréotypes sur le genre, masculin ou féminin, et ce qu’on leur apparente comme « naturel ». Exemple: les femmes sont douces, guidées par leurs émotions, les hommes sont plus rationnels… Oui, des petites perles comme ça. Qui vont rejoindre les énormités que j’entends dans le bus tous les jours « Ah non mais pourquoi ils en ont fait une rouge ? Ils auraient du en faire une rose pour les filles et une bleu pour les garçons hihihi » (Fille de 20 ans, étudiante à l’EM Lyon, bien joué), « Non mais tu comprends, je suis une fille, je peux pas m’en empêcher, c’est horrible » (autre fille, aussi étudiante à l’EM, parlant de son shopping excessif)…

Alors, quand mon ex-colocataire, Olivia, m’envoie un lien qui parle de Barbie ingénieur informatique qui a besoin de l’aide de Brian pour coder un jeuvidéo, je m’énerve. Les livres relatant les aventures/carrières de Barbie sont censés encourager les petites filles (/petits garçons, Barbie ne discrimine pas, les parents s’en chargent par contre, lors des achats de Noël) à envisager n’importe quelle carrière. Mais bon, faudrait quand même pas que les petites de 8 ans oublient que derrière chaque femme, il faut obligatoirement un homme, juste histoire de faire le vrai travail quoi, celui d’un homme, un vrai ! Ben oui, une fille, ça sait pas coder, c’est un peu comme pour les maths, c’est pas pour elle. Barbie, elle fait seulement le côté design du jeu ^^. Non mais for real ? On est en 2014 et pour vous une fille (même si elle est blonde et qu’elle se traine 50 ans de superficialité dans les jambes) ça ne peut pas savoir/apprendre à coder ? C’est affligeant. Aussi affligeant que tous ces garçons qui proclament haut et fort qu’ils haïssent le féminisme… Outre le fait qu’ils devraient vouloir l’égalité en tout par respect pour les êtres humains que nous sommes, nous les filles (oui c’est scientifiquement prouvé, on descend du singe nous aussi), mais ils devraient s’agenouiller, aller rendre hommage aux femmes qui ont lutté pour la libération sexuelle de la femme qui leur permet de faire l’amour (/tirer leur coup, mais je voudrais pas être vulgaire ^^) beaucoup plus facilement et plus gratuitement qu’il y a un siècle de ça…. Bon, ça et Tinder, c’est un travail d’équipe, clairement. Enfin bref, tout ça pour dire, ils me font bien rire les cocos, ils voient un peu que ce qu’ils veulent dans tous ça. Ils se sont bien débrouillés pour que le terme même de « féministe » soit synonyme de femme frustrée. Mais heureusement, il y a Beyoncé. Et ouais, Queen B se revendique féministe, girl power blablabla. Elle est frustrée à votre avis Bey ? Enfin bon, elle est quand même pas à une contradiction près donc on peut pas dire non plus qu’elle lutte pour la cause des femmes comme l’ont fait Colette ou Simone Veil. Mais bon, un porte-parole sexy et influente comme elle ne fait pas de mal !

Bref, vous pourriez me dire, non mais d’où elle parle de féminisme la fille qui a un blog sur lequel elle met les gâteaux qu’elle fait, quand elle est pas hyper occupée à chiller avec son chat, mais la cuisine, trop souvent associée à la description principale de « femme au foyer », n’est pas uniquement l’apanage des femmes… Beaucoup d’hommes travaillent/prennent du plaisir dans ce domaine !

Sinon, revenons à ce splendide gâteau au chocolat. Vous êtes prêt pour de l’irrésistible ? Voilà la recette ! Alors attention, il est nécessaire de faire la crème de mascarpone la veille, pour qu’elle ait le temps de prendre une texture bien mousseuse !

 

INGREDIENTS:

 

Pour les fondants au chocolat

– 2×175 gr de chocolat noir patissier

– 2×125 gr de farine (2×150 gr de maïzena si l’on souhaite les faire sans gluten !)

– 2×4 oeufs

– 2×175 gr de sucre

– 2×125 gr de beurre

 

Pour la crème de mascarpone à la framboise et le glaçage

– 200 gr de mascarpone

– 2 oeufs

– 150 gr de sucre glace

– 100 gr de framboises mixées et filtrées (ou de coulis)

– quelques framboises entières

– 150 gr de chocolat patissier

– 10 cl de crème épaisse

IMG_0275

 INSTRUCTIONS

Pour la crème de mascarpone: séparer les blancs des jaunes, ajouter le sucre glace aux blanc. Les monter en neige. Mélanger le mascarpone avec le coulis de framboise ainsi que les jaunes d’œufs. Incorporer délicatement les blancs montés en neige, jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Réfrigérer pendant la nuit.

Pour les fondants au chocolat: préchauffer le four à 200°C. Séparer les jaunes d’oeufs des blancs (les mettre à part pour plus tard). Mélanger les jaunes et le sucre, jusqu’à que la préparation soit mousseuse. Faire fondre le chocolat et le beurre, puis les ajouter à la pâte et remuer. Ajouter la farine, en plusieurs fois et mélanger jusqu’à ce que ce soit bien homogène. Monter les blancs en neige puis les incorporer délicatement à la préparation. Beurrer le moule et y verser la moitié du mélange. Faire cuire pendant 30 à 35 minutes. Réitérer l’opération avec le reste de pâte.

Assemblage et glaçage: couper le fondant le plus épais en deux. Répartir la mousse de framboise sur la surface des deux gâteaux les plus épais. Les empiler et ajouter la troisième partie, la plus fine, sur le dessus. Faire fondre le chocolat pâtissier au bain marie. Enlever le chocolat du feu et ajouter la crème. Remuer jusqu’à ce que le mélange soit tiède et étaler sur le gâteau dès que la consistance est assez épaisse. Décorer avec les framboises !

 

IMG_0318

 

Enjoy !!!!

xx,

Luana.

Publicités

2 réflexions sur “2 étages de fondant chocolat framboises !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s