Des courgettes dans un gâteau au chocolat ?

Processed with VSCOcam with f2 preset

Cette fin de semaine s’annonce assez grandiose: je travaille demain ! Mais j’ai déjà prévu mon dimanche de rêve, comme de nombreux récemment. J’ai enfin trouvé le moyen d’être un minimum organisée et de profiter pleinement de mon temps libre. J’espère que je pourrais maintenir cet équilibre en septembre, une fois le début de mon super stage de fin d’études ! Je suis d’ailleurs en train de remplir tous les papiers nécessaires, et je suis sur-excitée (et stressée aussi, on va pas se mentir) à l’idée de mon premier jour qui arrive à grand pas ! C’est bête à dire, je en sais pas si c’est l’arrivée de mes 24 ans ou le fait que j’ai fini l’école il y a 6 mois et que mon cerveau l’a enfin intégré mais je suis enfin prête pour la vie « adulte ». Enfin je me comprends quoi, cette partie de l’existence plutôt angoissante où il faut être financièrement indépendant, faire des choix constamment blablabla, acheter un appartement, trouver un mari… Il y a peu de choses que je peux cocher sur la liste des choses que mes parents avaient accompli à mon âge, mais je les ai battus pour pas mal d’autres. J’ai été chanceuse, très chanceuse, pour être honnête. Après tout j’ai pu faire 5 ans d’études, Sciences Po Aix ET l’EM LYON, sans compter l’année que j’ai pu passer à New York. D’ailleurs, parlant de ça, je pense sincèrement que je veux aller travailler à l’étranger. Je compte chercher un emploi dans beaucoup de pays anglophones en plus de la France dès janvier 2016. Même si je trouve que Paris est une ville magnifique, je n’ai pas le coup de coeur que j’ai eu avec les grandes villes des Etats-Unis… Et puis, le yoga me manque. La bonne humeur des américains me manque. Les Whole Foods, Trader Joes me manquent. Les cinnamon rolls… Shake Shack… Bref, je pense qu’il va falloir que je déménage l’année prochaine.

Lire la suite

Le dîner des dimanches pluvieux: raviolis tomates-basilic-mozzarella !

Processed with VSCOcam with f2 preset

Oui, vous devez vous dire que cette fois ça y est, j’ai bel et bien pété une durite/j’ai un Alzheimer précoce/je vis en fait dans l’hémisphère sud: je vous propose un plat de pâtes en plein mois d’août alors que toute la population de rêve que de crudité, de frais, d’apéros en plein air et de barbecues dans leurs jardins. Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir bientôt 24 ans (SOOOOOOOOS, comment est-ce que j’en suis arrivée là, aussi vite, ma crise d’ado n’est même pas vraiment tout à fait terminée non ?) mais j’en viens à adorer ma petite routine planplan du dimanche. Les plaisirs simples… Aller au marché après une bonne petite séance de natation par exemple. C’est donc ce que j’ai fait le weekend dernier. Et Dieu que c’est cool de prendre le temps de trouver de bonnes petites idées de plats pour a semaine qui vient, d’aller choisir des fruits et légumes peut-être/sûrement de meilleure qualité qu’au supermarché, pour bien moins cher ! Donc, en sortant de la piscine vers 12h30, j’étais absolument affamée (ne me jugez pas, on parle d’une fille qui ne s’est pas entrainée depuis de nombreuses années et la piscine vers chez moi dans le 15e est un bassin de 50 mètres). Et là: grosse envie de ces raviolis frais qu’il y a dans mon frigo depuis un moment ! Mais avec de la mozzarella et des tomates et du basilic bien sûr ! Hop, hop, hop, petit rituel du dimanche, on fait un petit tour au marché. Ca me rappelle toujours quand j’étais petite et que j’y accompagnais ma grand mère. Je voulais toujours qu’elle m’offre une gaufre au nutella, et généralement mon lobbying intense pour la convaincre (= mes caprices, pour être plus réaliste ahah) fonctionnait. Elle est trop gentille et voulait toujours me faire plaisir bien sûr. Enfin voilà, j’aime faire le marché, pour les couleurs, pour les idées que ça donne, pour les souvenirs… Et j’ai adoré me faire ces pâtes ! Après tout, rien de tel pour un dimanche parfait: un peu de sport, un bon repas et partager un gâteau au chocolat avec des amis pour le dessert (coming soon d’ailleurs) ! Bon, hop, en cuisine, aujourd’hui on fait des raviolis !

Lire la suite

Yoga + Brownie = bonheur.

Hier matin je me suis réveillée très, très (beaucoup trop) tôt. Ce n’est malheureusement pas inhabituel mais particulièrement pénible quand ça arrive en début de semaine. Donc que faire à 4h du matin ? Pas la foi de regarder une série, l’espoir d’arriver à se rendormir… Généralement je me contente de checker divers réseaux sociaux, en quête d’un sujet suffisamment agréable pour me donner envie de me (re-)blottir dans ma couette et repartir au pays des songes. Ce matin là, la mission s’est révélée plus dure que prévue. Mon cerveau à moitié endormi repense à ma période yoga à New York. J’y pense souvent puisque les cours incroyables que j’ai eu chez Yoga Vida me manquent constamment. Je n’ai jamais été plus zen ou épanouie que pendant cette période là et je pense que c’est en grande partie grâce à ces cours. Oui, tous ces « namaste », downward facing dogs, etc… J’ai été la première surprise de me voir devenir accro au yoga: je pensais que c’était vraiment un sport pour illuminés, passionnés de médecine alternative et vouant un culte à leur corps. Je suis passée du côté obscur de la force au rythme de 2 séances hebdomadaire, qui allaient de paire avec un passage au Whole Foods Market, pour me faire une salade composée, une barre protéinée et un green juice détox. Si j’étais restée plus longtemps aux US, je serais probablement adopté la devise « my body is a temple » mais alleluia, je suis rentrée et j’ai donc gardé un semblant de second degré. Aaaah New York, je suis tellement nostalgique chaque fois que j’y pense ! Je serai capable de déménager dans cette ville rien que pour les cours de Yoga Vida, mais bon, certains obstacles subsistent pour le moment comme mon stage de fin d’études, tout ça tout ça.

Lire la suite

Mini muffins pistache-framboise, glaçage chocolat blanc

IMG_6178

Hello everybody, ravis de revoir enfin un article ici ? Mes photos et les textes racontant incessamment ma vie vous avaient manqué ? (Question purement rhétorique, ne pas y répondre si vous n’êtes pas absolument enchanté d’avoir l’épisode 4105 de ma vie svp ^^). Anyway. Avant de venir à la partie recette donc, je me suis dit qu’il était grand temps que l’on catch up tous ensemble sur ce qu’il s’est passé pendant mon absence. Oui en effet, Manuel Valls est allé à un match de foot et Kim Kardashian est à nouveau enceinte mais vous savez bien que ce n’est pas ce dont je veux parler🙂. Comme d’hab, je vais parler de moi… Au moins j’ai l’audace de le reconnaitre d’emblée donc si vous le souhaitez, vous pouvez cliquer sur « continue reading » et descendre tout en bas de l’article pour découvrir la recette de ces petites bouchées pleines de moelleux. Pour les autres soyez prêts à endurer le récit de mes dernières semaines. Pour citer Victor Hugo, « Ah ! Quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. Comment ne le sentez vous pas ? Ah ! Insensé qui croit que je ne suis pas toi ! », il y aura sûrement beaucoup de choses en commun avec le ressenti de toute personne fraîchement débarquée à Paris et donc l’occasion probablement de partager !

Lire la suite

Charlotte aux fraises

Processed with VSCOcam with f2 preset

« Charlotte aux fraises », ça me fait toujours penser à la marque de jouets pour enfants. Mais c’est bel et bien une recette de gâteau que je vous propose aujourd’hui ! Au départ j’étais partie pour faire un fraisier. Sauf que maintenant j’habite à Paris, je travaille du lundi au vendredi, et que dans le fraisier, il y a généralement une crème mousseline. Et la crème mousseline, moi, je la réussis une fois sur trois et je n’ai pas le temps de la refaire à maintes reprises… Et puis, je n’ai actuellement pas de batteur électrique, alors les génoises, ça s’annonçait pas très bien. Donc, je me suis dit, ma petite Luana, si tu veux pouvoir proposer un dessert potable à tes copines pour notre diner de vendredi soir, va falloir que tu cherches une option plus simple. Après plusieurs recherches sur marmiton (et oui, on se refait pas), je tombe sur une première idée: utiliser des biscuits roses de Reims à la place de la génoise. Non seulement c’est joli, mais c’est aussi beaucoup plus pratique et rapide. Je ne les ai pas fait maison je l’avoue, mais tout le reste, promis je l’ai fait avec mes petites mains. Y compris battre des oeufs en neige avec un fouet non électrique. Je me suis mise dans la peau de la cuisinière de Downtown Abbey. Et j’ai perdu toute envie de vivre à une autre époque que la mienne. Bref, revenons donc à cette charmante charlotte aux fraises. Par pur esprit pratique (et le refus de prise de risques, clairement), j’ai décidé de faire une mousse de mascarpone, ma crème habituelle, déclinable de mille façons et rarement décevante. Et bien figurez-vous qu’au final je n’ai pas obtenu un fraisier, ça c’est sur, mais un gâteau pas mal du tout et relativement joli.

Lire la suite

House of 3 Brothers – Paris 10e

Processed with VSCOcam with f2 preset

Qui dit déménagement à Paris, dit besoin de nouveaux vêtements tout en ayant un budget plutôt serré. Quand on arrive avec une valise seulement (même si ladite valise faisais pratiquement ma taille et probablement mon poids), on se lasse vite d’avoir continuellement les mêmes tenues. Intervient alors le « j’ai rien à me me mettre bouhou », alors que mes placards de Belleville sur Saône sont pleins à craquer de tous ces vêtements adorés que, je le savais, j’aurais dû emmener. Au péril de ma propre vie, des mes pauvres épaules, rajouter une bonne dizaine de kilos de bagages supplémentaires m’aurait surement fait faire des économies incroyables. Mais revenons à nos moutons. Samedi dernier, j’ai rejoins une de mes copines de classe, qui venais d’arriver à Paris pour son stage, à un vide dressing dans le 10e (le pourquoi du comment des 5 premières lignes sur ma garde-robe). Il était midi, je n’avais pas petit-déjeuné, et après en avoir fait le tour, pour ne repartir qu’avec un petit top (bleu marine, type débardeur avec des paillettes sur le côté, col en V, sympa mais pas non plus oufissime, vous voyez le style ?), je me suis dit: House of 3 Brothers… L’association d’idées vous paraît un poil saugrenue ? C’est normal. Je m’explique: la vente de vêtement se situait dans une rue parallèle à la rue de Lancry. Celle-ci a rappelé à mon bon souvenir l’adresse d’une boutique de gâteaux que je voulais tester. J’y traîne ma copine, et là, une bonne demi heure d’extase…

Processed with VSCOcam with f2 preset

Lire la suite

Frenchie Foodie à Paris !

Processed with VSCOcam with f2 preset

Okay, okay, okay, après presque deux mois d’absence, Lulu revient enfin. (Oui, c’est tellement incroyable que je me suis sentie obligée d’utiliser la troisième personne pour parler de moi-même…). J’ai des tonnes de super bonnes excuses évidemment mais surtout, surtout, j’ai plein de nouvelles à annoncer ! Pendant cette longue période loin du blog, j’ai fini les cours, commencé mon stage de fin d’études, et… DÉMÉNAGÉ A PARIS ! En tant que provinciale tout récemment immergée dans la capitale, il m’a fallu trouver un appartement, visiter, voir des expos, essayer de prendre discrètement des photos de la tour eiffel chaque fois que je l’aperçois. Bon, j’ai aussi eu l’occasion de tester pas mal d’endroits où manger… En seulement deux semaines. On ne se refait pas hein ! Comme je ne peux pas envisager de vivre dans une ville aussi incroyable sans partager la plus grande partie ici, je me suis remis en tête de poster un article, coûte que coûte, et me voilà donc, en direct d’un starbucks dans le 15e arrondissement, prête à vous racontez ma vie, comme d’hab !

Processed with VSCOcam with f2 preset

Lire la suite